Accueil Retour Faculté

CorinneGOBIN


< Retour
Portrait de cgobin

Corinne GOBIN

Maître de recherches FNRS
Adresse de contact

Campus du Solbosch
CP124, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles

Contact
T: 02 650 49 15
F: 02 650 35 21
cogobin@ulb.ac.be

Membre de

  • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Département de Science politique
  • Professeurs - Corps académique

Appartenance

  • Groupe de recherche sur les acteurs internationaux et leurs discours (GRAID)

Enseignements

CV

Theses

GOBIN, Corinne ''Consultation et concertation sociales à l'échelle de la Communauté économique européenne. Etude des positions et stratégies de la Confédération européenne des syndicats (1958-1991)'', Dir. Prof. M. Telo, Institut d'Etudes Européennes, ULB, Bruxelles, 1996

 

Travaux sélectionnés

Etude de l'euro-syndicalisme au sein de l'Union européenne [Euro Trade-unionism inside the European Union]
Analyse des positions et des stratégies syndicales européennes à l'échelon interprofessionnel et sectoriel [Analysis of the strategies and programme of the Euro Trade-unionism in its sectorial and cross-sectorial dimensions.]

Acteurs sociaux et évolution des droits sociaux au sein de l'Union européenne [to be translated]
Etude de la réforme de l'Etat social et des droits sociaux collectifs (retraite, négociation collective, grève, soins de santé, ...) en articulation avec l'imaginaire de la politique économique. [to be translated]

Ressources, droits et capacités : à la recherche d'un nouveau fondement social pour l'Europe (2007-2010) [Resources, rights and capabilities: in search of social foundations for Europe (2007-2010)]
Recherche pluridisciplinaire (économie, sc. politiques et sociales, droit) en réseau européen (6ème programme-cadre) pour jeter les bases de fondation d'un système social européen qui intégre à la fois l'acquis des droits sociaux collectifs à ressources et des droits individualisés de mobilité de carrière encadrés par la négociation collective et la loi [Pluridisciplinary European Research (Sixth framework program) to think over new foundations for a Social Europe able to integrate collective resources' rights and individualized capacities' rights for a professional mobitity controled by law and collective bargaining]


Voir toutes les publications

Présentation des recherches

Mes recherches se concentrent sur l'étude diachronique (sur 50 ans) des représentations socio-politiques dominantes construites principalement par les institutions constitutives du pouvoir politique ou y étant étroitement associées (interlocuteurs sociaux avec une attention particulière à l'égard des organisations syndicales) pour justifier la façon dont s'exerce le pouvoir et sont adoptées les politiques. L'objectif global est de cerner l'évolution du contenu de la démocratie en comprenant comment se définissent au fil du temps l'idée de res publica et le rôle et les limites d'intervention du pouvoir politique (et des organisations qui y sont associées) dans la gestion de cette res publica. Étant donné les liens étroits entre démocratie et contenu des politiques sociales, je m'attache plus particulièrement à explorer la transformation du contenu du social tel qu'il est énoncé par le pouvoir politique ainsi que la façon dont celui-ci décrit et construit l'articulation entre dimension sociale et dimension économique. Cet axe de travail particulier a comme objectif de comprendre l'évolution du contenu des droits sociaux collectifs en liaison avec l'évolution de la justification de leur fondement, et plus spécialement la transformation des droits à ressources. 
Les systèmes de relations politiques examinés s'inscrivent dans l'espace national et international, l'Union européenne étant pour l'instant l'objet premier des recherches mais le développement progressif de mes recherches vers les autres systèmes internationaux de relations politiques (OIT, OMC, Banque mondiale, OCDE) est au programme. 
Cette dimension internationale se justifie par l'intérêt que je porte à la question de la circulation lexicale de concepts clés d'une institution à l'autre, d'un niveau de pouvoir à un autre (international, transnational, supranational, national,...) afin de réfléchir sur le comment se constitue un espace politique public commun, sur la base de références politiques communes. 
La recherche se fait par l'analyse systématique des principaux textes politiques produits par les acteurs concernés réunis en différents corpus suivant le locuteur et/ou la nature du texte afin d'en étudier l'évolution du lexique (fréquences et usages, disparition et apparition de formes lexicales, figement et transformation des segments répétés,...).