Accueil Retour Faculté

Barbara DELCOURT


< Retour
Portrait de bdelcourt

Barbara DELCOURT

1967-2017
Academia

Membre de

  • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Département de Science politique
  • Professeurs - Corps académique
  • REPI
  • Professeurs - Corps académique

Appartenance

  • Pôle Bernheim sur la paix et la citoyenneté
  • Membre de l'ABSP (Association belge de science politique)
  • Membre associé du CDI (Centre de droit international et de sociologie appliquée au droit international)
  • Membre du conseil scientifique du C2SD (Centre d’études en sciences sociales de la Défense/France)
  • Membre de REGIMEN (Réseau d'étude sur la globalisation, la gouvernance internationale et les mutations des Etats et des Nations)
  • Membre du bureau executif de la SEDI/ESIL (Société européenne de droit international/European Society of International Law)

CV

10-2009- : Professeure

10-2008 - : Directrice du REPI

01/10/2005 – : Chargée de cours

01/10/2003 – : Professeure-assistante

01/01/1999 – : Assistante auprès du Directeur des recherches politiques de l'Institut d'Etudes européennes (50 %).

01/11/1997 – : Assistante à la Faculté des sciences sociales, politiques et économiques (50 % auprès du Président de la Section des sciences politiques ex officio).

01/02/1994 – 30/10/1997: Chercheuse (mini-arc) au Centre de droit international et de sociologie appliquée au droit international (ULB).

Biographie

Hommage à Barbara DELCOURT (1967-2017)

Barbara Delcourt fit ses études en science politique et en droit international à l’Université libre de Bruxelles (ULB). Elle y obtint sa thèse de doctorat en science politique, en 2001, intitulée « La reconnaissance conditionnelle des républiques yougoslaves : un test de politique étrangère européenne ? Analyse politologique d'un discours juridicisé ». Elle y produit une analyse politique lucide, critique et subtile de la référence à des concepts et institutions juridiques dans le discours des gouvernements des Etats européens au début de la crise yougoslave. Sa thèse fut publiée en 2003 (Droit et souverainetés.  Analyse critique du discours européen sur la Yougoslavie, Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt/M, New York, Oxford, Wien, P.I.E.-Peter Lang, 2003, 490 p.).

A l’ULBoutre ses activités en tant que professeure de science politique et de relations internationales, elle fut présidente du département de science politique, vice-doyenne de la Faculté des Sciences sociales et politiques ainsi que directrice de l’unité de recherche REPI (Recherche et Enseignement en Politique Internationale) pendant une décennie qui vit cette dernière se consolider et s’étendre. Son approche du métier d’universitaire ayant toujours été à la fois engagée et passionnée, elle sut toujours rester à l'écoute des étudiants et de ses collègues en dépit de ses nombreux engagements professionnels.

Barbara Delcourt s’intéresse dans ses nombreuses publications aux significations et transformations des principes structurants des relations internationales. Portant en particulier l’analyse sur l’interaction entre politique et droit, son approche – toujours à la fois originale, précise et perspicace – cherche notamment à comprendre ce que des concepts juridiques (souveraineté…) et politiques (gouvernance…) signifient et impliquent concrètement dans l’organisation et l’exercice du pouvoir dans la sphère internationale. Elle a ainsi posé un regard novateur et mordant sur les pratiques concrètes des acteurs internationaux tout en montrant comment leurs effets sont tributaires des contextes dans lesquels elles se déploient.

Par son travail passionné, son engagement et son humanité de tous les instants, Barbara Delcourt était la pierre angulaire de la communauté du REPI. Refusant de céder aux idées reçues comme aux idées convenues, elle partageait librement son esprit critique, sa curiosité intellectuelle et son humour avec toutes celles et ceux qui croisaient son chemin.

Travaux sélectionnés

L’Union européenne et la gestion de crises, Editions de l’Université de Bruxelles, 2008, 270 p. (en collaboration avec Marta Martinelli et Emmanuel Klimis)

La guerre d'Irak, prélude d'un nouvel ordre international ?, Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt/M, New York, Oxford, Wien, P.I.E.-Peter Lang, 2004, 259 p. (en collaboration avec Denis Duez et Eric Remacle)

The Creation of a Democratic Caucus within the UN and the Reform of the Human Rights Commission, in Dries Lesage & Pierre Vercauteren (eds.), Contemporary Global Governance. Multipolarity vs new Discourses on Global Governance, Bruxelles, Bern, Berlin…, PIE-Peter Lang, 2009, pp. 147-172 (avec Nina Wilén).  L’article est paru également dans Studia Europaea LII (pt. 17). pdf

The Liberal Imperialism Doctrine as a Normative Framework for the Union’s Foreign Policy ?, in Hélène Ruiz-Fabri, Emmanuelle Jouannet and Vincent Tomkiewicz, Select Proceedings of the European Society of International Law, Oxford and Portland, Hart Publishing, 2008, pp. 181-207. pdf

La gouvernance contre la représentation politique ?  Les débats du Parlement européen sur la nouvelle gouvernance , in Didier Georgakakis et Marine Lassalle (eds.), La nouvelle gouvernance européenne.  Genèse et usages politiques d’un livre blanc, Presses universitaires de Strasbourg, 2008, pp. 209-234. pdf

The Doctrine of ‘Responsibility to Protect’ and the EU Stance: A Critical Appraisal, in Giovanna Bono (ed.), The Impact of 9/11 on European Foreign and Security Policy, Brussels, VUBPRESS, 2006, pp. 99-126.

International Norms in Theories of Interdependence: Towards State-Less Law? , in Klaus-Gerd Giesen and Kees van der Pilj (Eds.), Global Norms in the 21st Century, Newcastle, Cambridge Scholars Press, 2006, pp. 197-211. pdf

International Administration of Foreign Territories and Sovereignty: An Impossible Equation (avec Nina Wilen), Finnish Yearbook of International Law, vol. XVIII, 2007, pp. 59-82. pdf

Pre-emptive Action in Iraq: Muddling Sovereignty and Intervention?, Global Society, vol. 20, n°1, January 2006, pp. 47-67. pdf

The EU and the UNGA Rapport sur les perceptions extérieures de l’UE à l’ONU, préparé dans le cadre du programme EuroBroadMap (WP Politics&Ideology) financé par la Commission européenne, novembre 2011, 42 p. 


Voir toutes les publications

Domaines d´intérêt

  • Problèmes méthodologiques et épistémologiques liés à l'étude des relations internationales
  • Gouvernance et souveraineté dans l'espace européen
  • Relations extérieures de l'Union européenne
  • Mécanismes de gestion des conflits internationaux et théories de la sécurité
  • Administration internationale de territoires