Accueil Retour Faculté

Bachelier en Sciences politiques


Objectif des études

Développer largement les connaissances en science et pensée politiques, et forger des compétences nouvelles dans les sciences humaines, comme l'histoire ou le droit. L'objectif est aussi de préparer les étudiant(e)s aux capacités linguistiques. Durant ses trois années de Bachelier, un cours d'anglais est dispensé. En 2e et 3e BA, l'étudiant(e) choisit une deuxième langue. Au surplus, les étudiant(e)s peuvent, s'ils le désirent, suivre un programme bilingue français-néerlandais en Bachelier. En Master, plusieurs enseignements sont dispensés en anglais.

Programme de formation

Environ 20 heures de cours ou exercices par semaine, plus le travail personnel – notamment lecture en bibliothèque.
Pour les trois années de BA, environ 2/3 de théorie, 1/3 d'exercices et de travaux personnels.

Matières

Comme nous voulons offrir une formation à la fois générale et spécifique, nous proposons un enseignement qui donne une solide formation en politique et développera l'écoute et la compréhension du monde politique et social. C'est pourquoi nos enseignants sont à la fois praticiens et chercheurs de haut niveau.
En particulier :

  • Sciences politiques (introduction à la science politique, histoire de la pensée politique, exercices d'histoire de la pensée politique…) - ± 72 crédits
  • Histoire (histoire générale, histoire économique, critique historique…) - ± 36 crédits
  • Sciences humaines (sociologie, droit, philosophie…) - ± 36 crédits
  • Méthodes quantitatives (statistiques …) - ± 18 crédits
  • Langues (en particulier, anglais) - ± 18 crédits

Débouchés

En prolongeant le BA par un Master en Sciences politiques (avec de nombreuses spécialisations) ou un Master en Administration publique, l’étudiant(e) pourra s’orienter directement vers les métiers suivants :

  • Journaliste (écrit et audiovisuel).
  • Activité à tous les niveaux de la vie politique et sociale (partis, syndicats, monde patronal), et cabinets politiques.
  • Enseignement (Enseignement secondaire supérieur ou supérieur non universitaire).
  • Fonctionnaire d'encadrement aux plans communal, régional, communautaire, provincial, fédéral belge et européen.
  • Fonctionnaire d'encadrement dans le secteur non marchand (p.ex. : association d'utilité publique, ONG, humanitaire, mission publique locale…).
  • Analyste dans le secteur privé (p.ex. secteur bancaire et le secteur des assurances).

Si après le BA, il désire s’orienter autrement pour l'obtention de son Master, les domaines suivants lui sont accessibles :

  • études politiques européennes.
  • sciences sociales.

Enfin, il pourra également s’orienter vers la recherche, et ce dans tous les domaines des sciences politiques : science politique interne, politique comparée, relations internationales, études européennes…

Atouts

La formation sera centrée sur la discipline de science politique, appliquée aux questions, aux défis et aux problèmes des sociétés belge, européenne et internationale.