Accueil Retour Faculté

Publications de nos membres


Vingt ans après le déclenchement des premiers conflits armés qui ont embrasé la région, la violence ne s’est pas tue au Caucase : elle persiste de façon diffuse au Nord, tandis qu’éclatait en août 2008 sur le territoire géorgien une guerre qui remettait pour la première fois en cause les frontières internationales issues de l’effondrement de l’URSS. Cette instabilité persistante ne doit toutefois pas occulter les transformations profondes qui ont affecté la région. Avec l’accession des Etats du Caucase du Sud à l’indépendance et leur entrée dans la mondialisation, et la redéfinition des relations entre Moscou et les entités nord-caucasiennes, les conflits ont changé.

L’Union européenne compte désormais 27 membres, 27 systèmes politiques différents qui structurent - directement ou indirectement - le quotidien de près de 450 millions d’habitants. Cet ouvrage les analyse successivement, présentant le fonctionnement de chacun d’eux. Chaque système est intéressant en soi : les petits peut-être plus que les grands, les fédéralistes peut-être plus que les unitaires.
C’est de cette politique comparée et de sa parfaite connaissance que naîtront

Cet ouvrage étudie la problématique « genre et politique » au-delà, en-deçà, voire à côté de l’État. À l’heure de la globalisation, il s’intéresse aux relations entre mouvements de femmes, politiques publiques destinées à promouvoir l’égalité des sexes et dynamiques transnationales et multi-niveaux.

EUROPE: A CIVILIAN POWER? provides an original account of the features and the external relations of the EU as a civilian power in the making. It addresses the key questions on the new security threat, world emergencies challenging the EU, not only as a peace and democracy stablizer on a continental scale, but also as an actor which shares responsibility for global governance and world order.

L'Union européenne est embourbée depuis une dizaine d'années dans une crise de légitimité majeure. Ce livre analyse les tensions permanentes qui travaillent le continent unifié. "Objet politique" non identifiable par bon nombre de citoyens ordinaires et loin de susciter une adhésion générale, son mode de fonctionnement et son orientation politique sont souvent contestés par le mouvement altermondialiste, par les organisations syndicales et une frange non négligeable d'élus au Parlement européen.

Nourri d’une connaissance approfondie des théories développées de part et d’autre de l’Atlantique et d’une expérience internationale affinée par la participation de son auteur à l’agenda scientifique européen (et notamment au réseau de recherche d’excellence « Garnet »), l’ouvrage de Mario Telò retrace les origines d’une discipline académique devenue autonome au début du XXe siècle et brosse un panorama critique des divergences et des complémentarités des écoles de pensée (réalisme, institutionnalisme, constructivisme, entre autres) qui ont animé le débat théorique ces dernières décennies...

Pour se tenir à la hauteur de cette évolution et en rendre compte dans le détail, les sciences sociales et politiques sont amenées à revisiter en profondeur leurs outils d'analyse. Dans cette perspective, cet ouvrage propose un ensemble d'enquêtes minutieuses qui portent un regard renouvelé sur l'action publique s'inspirant d'un « tournant pragmatique » des sciences sociales. Plus qu'une école de pensée bien délimitée, aux méthodes éprouvées, l'ouvrage présente des travaux qui partagent une certaine sensibilité théorique et méthodologique.

Comment les communes gèrent-elles la présence et l’installation des mosquées ? Observe-t-on une gestion locale de l’islam ? Quels en sont les enjeux et les acteurs ?
C’est à ces questions que le présent ouvrage répond en épinglant les discussions et transactions entre les autorités publiques et des représentants de la communauté musulmane. Ces transactions ont aussi des effets en termes de leadership politique dans la communauté des citoyens de confession musulmane.

Pages

Subscribe to Publications Récentes