Accueil Retour Faculté

Bachelier en Histoire de l'art et archéologie - Orientation musicologie


 
À l’horizon des pratiques contemporaines mondiales, la formation s’enracine dans une réflexion sur la tradition musicale en Occident. Elle apporte les savoirs et les compétences méthodologiques pour analyser, interpréter et contextualiser toutes les manifestations du fait musical : de l’acte de composition à l’accueil de l’oeuvre par le public, en passant par tous les circuits de diffusion.

 

Axes de formation

La formation est axée sur l’histoire de la musique occidentale, depuis le Moyen Âge jusqu’à aujourd’hui, qu’elle aborde dans un grand nombre de ses aspects (sociologie, esthétique, analyse, étude des sources imprimées et manuscrites, notation, évolution des genres et des formes, histoire des institutions telles que les sociétés de concerts, opéras, conservatoires), sans négliger les rapports de la musique avec les autres formes d’expression artistique. Le programme spécifique comprend des cours d’histoire de la musique, d’exercices, de méthodologie, d’histoire des instruments de musique, de théorie et d’analyse musicale, d’histoire du jazz. La formation spécifiquement musicale est assurée en 2e et en 3e années par le Conservatoire royal de Bruxelles. La connaissance du solfège est nécessaire à la réussite.
Le programme offre également, à partir de la deuxième année, le choix entre des modules d’option (Moyen Âge – Renaissance – Temps modernes ; Arts contemporains ; Archéologie et arts du monde) et des mineures.
 

Spécificités

 
Les études comprennent une formation de base qui est conçue dans une perspective d’histoire de la musique. La musicologie occupe une part importante de la formation dès la première année tout en s’appuyant sur un nombre de cours communs à tous les étudiants de la filière d’Histoire de l’art et archéologie. Étudier la musicologie à Bruxelles permet bénéficier des liens noués avec les institutions culturelles bruxelloises (Conservatoire royal de Bruxelles, Bibliothèque royale, etc.). L’ULB est, par ailleurs, idéalement située dans une ville qui regorge de bibliothèques, musées, cinémas, centres culturels, lieux d’expositions et de conférences et qui attire musiciens et amateurs de musique et d’art grâce, notamment à son Musée des Instruments de Musique, à ses nombreux concerts et opéra...