Accueil Retour Faculté

MA en Histoire de l'art et archéologie - orientation musicologie


 

Le Master se donne pour objectif d’approfondir et activer les connaissances en musicologie dans une dimension résolument tournée vers le monde professionnel. En visant à élargir la compréhension de la musique dans ses rapports aux autres arts et à l’histoire culturelle, tous les enseignements tendent aussi à développer des compétences hautement valorisables telles que autonomie, analyse critique, synthèse, originalité et créativité. 

Cursus

La formation comporte :
•  un tronc commun, axé sur les méthodes d’investigation relatives aux sources musicales, sur l’analyse musicale, sur l’approche historique et culturelle de la musique, et sur les arts comparés (50 crédits) ;
•  un stage (10 crédits);
•  un travail préparatoire au mémoire (5 crédits en début de master) et un mémoire (25 crédits dans la suite de master);
•  les enseignements spécifiques aux finalités (30 crédits).
 

Spécificités

Le Master en Histoire de l’art et archéologie, orientation Musicologie met l’accent sur la musique « savante » occidentale (du Moyen-Âge à aujourd’hui) dont il évoque tant les compositeurs marquants et les genres les plus importants que l’évolution des styles et des langages. Il offre aussi une initiation à l’étude des cultures musicales populaires et non européennes.
En outre, des contacts développés avec des universités étrangères (en France, en Autriche, en Italie ou au Canada), permettent la mobilité des étudiants qui pourront bénéficier d’un séjour « Erasmus ».
 

Atouts professionnels

Le titulaire d’un Master en Histoire de l’art et archéologie, orientation Musicologie pourra se prévaloir d’une solide culture musicale, d’un esprit critique et de réelles capacités de synthèse, d’analyse et de communication. Par la rigueur de sa formation méthodologique, le musicologue dispose d’un large éventail de possibilités professionnelles, notamment dans les métiers de l’enseignement, des médias et de la
culture. Il pourra valoriser sa formation aussi bien dans les multiples activités de la vie musicale (théâtres lyriques, sociétés de concerts, bureaux d’imprésario, firmes de disques, édition musicale et générale, radio-télévision...) que dans les bibliothèques, archives et musées ou encore dans la recherche (y compris la conservation et la valorisation du patrimoine musical).