Accueil

Publications de nos membres


Une synthèse des grandes questions de gouvernance en Europe, qui présente notamment les processus décisionnels et les enjeux de pouvoirs entre les acteurs de l'Union européenne.

The book provides an in-depth analysis of Eurosceptics’ strategies in the European Parliament. It explores the paradoxical situation of Eurosceptic MEPs: particularly successful during EP elections, how then, once elected, do they operate in a political system they oppose? This book analyses how Eurosceptic MEPs conceive and carry out their mandate within the institution.

Depuis l’avènement de l’État moderne au 17e siècle, l’État a connu de nombreuses évolutions. De l’idée d’État-nation en passant par celle d’État-providence, le concept s’est imposé dans nos sociétés contemporaines. Toutefois, son affirmation en tant que forme d’organisation du pouvoir politique s’accompagne également de questionnements croissants. L’État a-t-il la capacité de répondre aux enjeux nationaux et internationaux actuels ? Soumis à un grand nombre de contraintes tant internes qu’externes, dispose-t-il encore d’une marge de manœuvre ? Est-il en voie de transformation, voire de disparition ?

D’aucuns évoquaient déjà la crise de l’intégration européenne au milieu des années 1960. Les experts et les responsables ont souvent noirci le tableau et le mot a été galvaudé. Il fait désormais pleinement sens : après un processus de réforme des traités long et difficile dans les années 2000, puis une crise économique et financière qui a failli avoir raison de la zone euro, l’Union européenne est confrontée aujourd’hui à une vague d’euroscepticisme sans précédent, au retrait du Royaume-Uni et aux dérives « illibérales » de plusieurs Etats membres. Dans ce contexte, la célébration en mars 2017 des soixante ans de la signature des traités de Rome a eu un goût amer. Personne n’ose plus nier la gravité de la situation et mettre en doute la nécessité de procéder à des réformes.
 

Il y a un peu plus de cinquante ans, le 8 décembre 1965, le pape Paul VI promulguait la constitution pastorale Gaudium et Spes. Ce document majeur du concile Vatican II, qui évoque largement la dignité du mariage et de la famille et insiste sur la place primordiale de l’amour conjugal, mettait fin à la doctrine nataliste absolue d’autrefois. Toutefois, moins de trois ans plus tard, l’encyclique Humanae Vitae vint réaffirmer la doctrine traditionnelle de l’Eglise en ce qui concerne la prohibition de la contraception artificielle.

This edited collection, in honour of the late political scientist Peter Mair, contains original chapters that are directly linked to his theoretical and/or methodological ideas and approaches.

Since the advent of the 1992 Maastricht Treaty, a key turning point in terms of the crystallisation of opposition towards the European Union (EU), Euroscepticism has become a transnational phenomenon. The term ‘Euroscepticism’ has become common political language in all EU member states and, with the advent of the Eurozone, refugee and security crises have become increasingly ‘embedded’ within European nation states.

Thierry KELLNER, Mohammad-Reza DJALILI, Cairo Review of Global Affairs, The American University in Cairo, n°26, Summer 2017, pp. 71-75

When, why, and how are democratic institutions reformed? This is the broad question guiding this research, rooted in a context of crises of representative democracy. Core democratic rules can be understood as the formal political rules regulating the direct relationship between elites within the political system, parties, and citizens. They are therefore the cornerstone of the functioning of any political system. This book deals with the context, the motives, and the mechanisms explaining the incidence of institutional engineering in consolidated European democracies between 1990 and 2015. It is centred on the choice of political elites to use - or not to use - institutional engineering as a response to the challenges they face.

Pages

Subscribe to Publications Récentes