Accueil

Introduction à la science politique


Auteur(s): 
Pascal Delwit
Lieu: 
Bruxelles
Editions: 
Editions de l'Université de Bruxelles
Collection: 
Science Politique
Année: 
2015
Pages: 
320
ISBN: 
978-2-8004-1589-5

S’initier à la science politique peut être trompeur. La politique est en effet omniprésente. Il ne se passe pas un journal parlé ou un journal télévisé sans qu’il y soit fait référence de manière plus ou moins marquée. Ce faisant, l’idée d’un rapport de proximité, de simplicité et de connaissance intuitive de la discipline peut s’insinuer. Il y a pourtant loin de la coupe aux lèvres. La science politique est une discipline scientifique en constante évolution et en débat(s) fréquent(s), qui a peu de choses à voir avec l’actualité et les commentaires, le plus souvent superficiels, qui entourent régulièrement les faits sociaux et politiques de nos sociétés.

L’ambition de l’auteur est de faire découvrir au lecteur ce que recouvre la science politique, les débats qui l’animent, les objets dont elle traite et les méthodes mobilisées pour tenter d’analyser les faits politiques.

A des fins didactiques, l’ouvrage se décompose en sept chapitres. Le premier porte sur l’histoire de la discipline, sur la définition de son champ d’investigation et sur les règles de base à respecter. Le deuxième présente ce qui est le cœur de la science politique, le pouvoir politique et son évolution. Le troisième se fixe sur l’étude des régimes politiques : les régimes autoritaires, totalitaires et démocratiques. Les chapitres suivants sont une plongée dans le fonctionnement de la démocratie représentative. Le chapitre IV traite des règles qui entourent le vote et l’élection, en particulier les modes de scrutin. Le chapitre V porte sur l’acte principal qui légitime la démocratie représentative, l’élection au suffrage universel. Qui vote et pourquoi ? Mais aussi, qui ne vote pas et pour quelles raisons ? Le chapitre VI a trait à un des acteurs majeurs de la démocratie représentative, les partis politiques. Enfin, hors la participation électorale, le dernier chapitre aborde toutes les formes de participation politique et sociale dans les sociétés – de l’adhésion partisane à la participation aux nouveaux mouvements sociaux en passant par l’action dans les mouvements sociaux dits classiques.