Accueil

CECID - " Idéologie officielle et dissidence intellectuelle : faire de l'Histoire en Turquie? "


Jeudi, 17 Janvier, 2019 - 16:00

Présentation de la conférence:

 

Résumé de la conférence:

M. Fazelly traitera de la question de l'évolution et de la création de l'Etat afghan. En 1960, il commence une carrière dans l’Administration afghane, où il occupe notamment les postes du Directeur général des Postes, du président du Tribunal de Commerce de Kaboul et du chef du Département de la législation au Ministère de la Justice. En 1966, il rejoint l’Université de Kaboul où il lui est conféré le titre de professeur et celui du chef du Département de Droit pénal et criminologie à la Faculté de Droit, affiliée à la Faculté de Droit de Paris, Panthéon. Il entre au Barreau de Kaboul en 1970 et exerce la profession d’avocat auprès des tribunaux afghans, durant cinq ans, parallèlement à sa chaire universitaire. Suite à la prise de pouvoir par les communistes et à l’invasion militaire soviétique de l’Afghanistan, il se range du côté de la Résistance et joue un rôle actif à l’Université, ce qui lui vaut son arrestation et son exil en France, où il poursuivra son action en faveur de la libération de l’Afghanistan. En même temps, il reprend son travail de juriste comme Conseiller au Ministère des Postes et Télécommunications, et comme Chargé de cours à l’Université Paris I, Sorbonne et à l’Université Paris V, René Descartes.

 

Le récit national officiel en Turquie se base sur un triptyque divisant le passé de la nation en trois phases, d’innocence durant laquelle la nation turque domina le monde pour lui apporter justice et harmonie, de trahison qui se concrétisa par les agressions extérieures et séditions intérieures, et de délivrance permettant aux Turcs de fonder leur Etat-nation par un ultime sursaut. Dans les années 2000, cependant, une nouvelle historiographique, qu’on pourrait qualifier de dissidente, a ouvert de nombreuses brèches dans ce récit pour s’interroger sur la destruction violente du tissu multiethnique et multiconfessionnel ottoman des Tanzimat (1839-1876) à la République kémaliste en passant par le règne de Sultan Abdülhamid II (1876-1908/1909) et la dictature du Comité Union et Progrès (1908-1918).

Informations:

Le 17 Janvier 2019
De 16h à 18h

Salle Henri Janne - bâtiment S, 15ème étage
Campus solbosch - ULB - Avenue Jeanne, 44 - 1050 Bruxelles

 

Renseignements et inscription : sara.sidhoum@ulb.ac.be