Home

EmilieMondo


< Retour
emondo's picture

Emilie MONDO

PhD
Adresse de contact

Institut d'études européennes 
Avenue F.D.Roosevelt 39, CP 172 

Bureau 301, 2ème étage, bâtiment R.39 
1050-Bruxelles

Contact
T: +32 (0)2.650.6023
emilie.mondo@ulb.ac.be

Linkedin Research Gate Mendeley

Membre de

  • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Centre d'étude de la vie politique
  • Assistants - Corps scientifique
  • Chercheurs

CV

2014 - 2018 : Aspirante F.R.S.-FNRS 

15/11/2015 - 15/12/2015 : Research stay at the Kennedy Institute of Ethics, Georgetown University (Washington, D.C., U.S.)

15/09/2015 - 15/11/2015 : Research stay at Furman University (Greenville, South Carolina, U.S.)

2013 - 2014 : Certificat de formation à la recherche - Faculté des Sciences sociales et politiques - Université libre de Bruxelles. 

2011 - 2013 : Master en Études européennes, finalité politique - Institut d'Études européennes - Université Libre de Bruxelles. 

2008 - 2011 : Bachelier en Sciences politiques - Faculté des Sciences sociales et politiques - Université libre de Bruxelles.

Travaux sélectionnés

MONDO, Emilie, CLOSE, Caroline, "Morality Politics in the European Parliament. A Qualitative Insight into MEPs’ Voting Behaviour on Abortion and Human Embryonic Stem Cell Research", Journal of European Integration, 2018

MONDO, Emilie, "Human Dignity in EU Bioethics Politics: A Bridge-Building Incentive or a Conflict-Driving Force?" in FORET, François, CALLIGARO, Oriane (eds), 'European Values.' Challenges and Opportunities for EU Governance, London and New York, Routledge, 2018, pp.46-64

MONDO, Emilie, "The Role of Values in EU Bioethics Politics: An American Culture Wars Scenario? The Case of Abortion", Politique européenne, vol.3, n°45, 2014, pp.122-150


Voir toutes les publications

Présentation des recherches

Mes recherches portent sur la "morality politics" de l'Union européenne dans le domaine de la bioéthique (avortement et recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines). J’adopte en la matière une perspective « religion et politique » afin de tester l’hypothèse de l’émergence de guerres culturelles (terme emprunté à la littérature américaine) européennes sur ces questions. À partir de documents textuels et d’entretiens semi-directifs, je développe une analyse qualitative des coalitions et stratégies développées par les acteurs sociaux et politiques de la gouvernance européenne bioéthique.